Histoire du village

« Beaurivage ne date guère que de dix-huit mois et, déjà, il possède une station de chemin de fer auprès de laquelle s’étend, de jour en jour, le groupe naissant des habitations.» 
                                                                                  Arthur Buies, 1995
 

Un peu d'histoire!

En 1895, une visite non moins prestigieuse passe par Sainte-Florence. En effet, Arthur Buies, journaliste et écrivain de renom, est mandaté par le ministère de la Colonisation afin de compléter une étude importante sur l’occupation du territoire par la population canadienne-française. C’est ainsi que son extraordinaire voyage l’amène dans la Vallée de la Matapédia, dont la mission de Beaurivage, actuellement Sainte-Florence. Il écrira quelques mots dans sa brochure publiée en 1895 : « La Vallée de la Matapédia : ouvrage historique et descriptif » :
 
« Dix mille plus bas, également sur l’Intercolonial se trouve Beaurivage. Ici, la colonisation n’en est encore qu’à ses débuts. Cependant, elle progresse, comme dans les autres endroits de la vallée. On y compte une quarantaine de lots plus ou moins en culture.»
Sources : Athur, Buies, La Vallée de la Matapédia : ouvrage historique et descriptif, Québec, Léger Brousseau, 1895
 
En 1901, Beaurivage possède déjà son premier pont couvert, à peu près au même endroit que l’actuel pont construit en 1956, au dessus de la rivière Matapédia, reliant ainsi les deux rives de la paroisse. La construction de la chapelle est achevée en 1908 pour être agrandit en 1926. On peut compte une première gare en 1910.
 
« En 1910, le noyau paroissial est composé de l’église, du presbytère, du cimetière, … et d’une grange...». 
Sources :Stéphane Pineault, Sainte-Florence 1910-2010, Souvenons-nous pour notre futur, Québec, juin 2010
 

Origine du nom

La municipalité de Sainte-Florence fût érigée canoniquement en 1910.
 
C'est Monseigneur André-Albert Blais qui donna le nom de Sainte-Florence, en l'honneur de son illustre patronne, Sainte-Florence.
 





« Érection de la municipalité de la partie nord de la paroisse de Saint-Florence-de-Beaurivage: Résolution du conseil de comté de 21 mars 1911 approuvée par AC du 12 avril 1911. 
Nom changé en celui de municipalité de Sainte-Florence le
18 octobre 1947. »
 
Extrait de la Gazette officiel du Québec(G.O. 1947 P. 2546)
 

Le saviez-vous?

On connaît trois saintes du nom de Florence :
 
  • Florence d'Agde (fêtée le 20 novembre)
  • Florence de Carthagène (fêtée le 1er décembre) 
  • Florence de Comblé (fêtée le 28 août)
La première vécue en Gaule narbonnaise, sous le règne de l’empereur Dioclétien. On dit qu’elle fut une chrétienne martyrisée à Agde, vers l’an 300.
 
La deuxième a vécu au IVe. Saint Hilaire, évêque de Poitier, ramena la jeune fille de Turquie et, dès lors, elle fut sa protégée. Devenue disciple de saint Hilaire, la jeune vierge fut recluse dans un monastère appartenant à l’évêque et mourut à 29 ans. Aujourd’hui encore, à Comblé, subsiste le tombeau de sainte Florence, devenu, au cours des siècles, un lieu de pèlerinage.
 
La troisième est née en Espagne au VIe siècle. Elle fut élevée par ses trois frères reconnus comme saints, eux aussi, sous les noms de saint Léandre (27 février), l'aîné de la famille, saint Isidore de Séville (4 avril) et saint Fulgence (16 janvier). Sainte Florence mourut supérieure de l'abbaye d'Astigi en Andalousie et fut enterrée dans la cathédrale de Séville.

De nos jours

La forêt et la rivière Matapédia compose principalement le paysage de la municipalité. Ce n’est pas sans raison qu’on y retrouve le Musée de la forêt et du saumon ouvert pendant toute la saison estivale.
 
De nos jours, on y compte 404 Habitants. Notre petit village offre des activités pour toute la famille. Deux routes secondaires panoramiques (Rang 1, Matalik, à l'intérieur de la forêt et le rang Beaurivage Nord près de la rivière Matapédia) et une grande variété au niveau de l'hébergement: chalets, gîtes, motel et un camping.
 
La rivière Matapédia qui traverse le village fait le bonheur des pêcheurs à saumon. On peut y pratiquer également diverses activités de plein air : Chasse, pêche, motoneige, 4x4, randonnée pédestre, et bien d'autres choses... En empruntant les sentiers naturels de la piste de 4 roues qui se transforme en piste de motoneige l’hiver, vous serez stupéfait par la beauté de nos forêts, été comme hiver.
 
On y retrouve également, une petite épicerie, un bureau de poste et un restaurant.

Territoire

Le village est situé à 11 Km de Causapscal et 11 Km de Routhierville.
 
Le développement économique est basé sur la forêt, la transformation du bois, la pêche au saumon, l'agriculture et le tourisme.

La Vallée de La Matapédia

En 1815, M. Joseph Bouchette fut le premier blanc à pénétrer la forêt Matapédienne mais ce n'est qu'en 1830 que l'on commença des travaux pour la construction de la première route.
 
Le premier colon à venir s'installer dans la Vallée de La Matapédia fut M. Pierre Brochu en 1833. Par la suite, plusieurs petits villages voyaient le jour dont
Sainte-Florence qui compte aujourd'hui 404 habitants.

Événements marquants

Construction massive de moulins à scies entre 1910 et 1930
Le feu de 1930
Le déraillement de 1947
Le remplacement du pont couvert en 1956
La fête du 100e anniversaire en 2010


S'ARRÊTER À SAINTE-FLORENCE, C'EST BIEN SOUVENT,
UNE PROMESSE D'Y REVENIR UN JOUR







Rivière Matapédia